Grenoble-iae-community
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Transmettre votre entreprise à tous vos enfants : c’est possible ! Surtout quand un conseiller externe vous accompagne…

IAE' Expert

-

18/06/2015

Par Bérangère Deschamps, Maître de Conférences, HDR à Grenoble IAE, Laboratoire CERAG

Transmettre son entreprise à tous ses enfants est presque la solution rêvée pour un dirigeant, dans la mesure où ils sont compétents et volontaires.
Mais la manière de faire n’est pas si simple : s’agit-il de transférer de manière égale propriété et direction ? Comment le prédécesseur transmet-il à plusieurs successeurs ? Comment ces successeurs s’organisent-ils pour diriger ensemble ?

Plusieurs situations sont possibles, selon que propriété et direction sont partagées de manière égale, ou non, entre les enfants successeurs, comme l’indique le tableau ci-dessous :


Dans le cas de la co-succession, c’est-à-dire les situations où il y a partage égal de propriété et de pouvoir entre la fratrie de successeurs, nous remarquons le rôle très fort des parties prenantes externes à la famille (PPEF).
En l’occurrence, nous pouvons distinguer deux catégories de PPEF :
 
  1. Les PPEF permanentes (membres du CA et comptables externes), unies par des liens de confiance à l’entreprise familiale, sont plutôt proches du prédécesseur. Elles représentent un repère pour lui, car elles ont connu l’entreprise dans toute son évolution. Leur impact est indéniable dans la prise de décision vers le transfert en fratrie.
C’est le cas par exemple de ce cabinet d’assurance détenu par le père de deux garçons.

Naturellement, l’un est plus commercial que l’autre, davantage gestionnaire. Le prédécesseur, souvent seul acteur de la décision de transmettre, avait beaucoup de mal à « départager ses fils ». Sous l’incitation du comptable, il a assisté à une conférence sur le transfert en fratrie. Et là, ce père prédécesseur a pu échanger avec d’autres dirigeants dans son cas, et a pu se rendre compte que la solution de transmettre à ses deux fils était possible, voire souhaitable du fait de leur complémentarité.
Par ailleurs, ces parties prenantes jouent également un rôle d’intermédiaire entre les deux générations qui se succèdent à la tête de l’entreprise.

2.Les PPEF occasionnelles (consultants spécialistes de l’entreprise familiale et coachs) sont convoquées pour une mission précise, dont le rôle consiste à répondre à une demande précise et ponctuelle.
Dans le cas du transfert familial d’une carrière de pierre, par exemple, les caractères des deux enfants successeurs étaient si différents (l’une est organisée, prévoyante, réfléchie, tandis que l’autre est impulsif et orienté vers l’action) que le partage de la direction n’était pas naturel et ne fonctionnait pas.
Un coach a été missionné pour les aider à organiser les règles de fonctionnement de la co-direction. Ces parties prenantes œuvrent plutôt aux côtés des successeurs.
Elles prennent souvent une importance croissante, certaines devenant même permanentes à la suite du transfert (et donc du désengagement du prédécesseur).
Le soutien de ces PPEF dans la mise en place du partage de direction, et le fonctionnement au quotidien est un facteur clé de succès des transferts en fratrie.
Nous concluons en affirmant que les conseillers externes sont légitimes et utiles dans ces opérations de transfert. Surtout, il est important que les transferts en fratrie sortent du  huis clos intrafamilial, pour la pérennité de l’entreprise et pour le maintien des bonnes relations familiales intergénérationnelles.

Pour en savoir plus :

Deschamps B., Cisneros L.F., Barès F. (2014), « PME familiales québécoises : Impact des parties prenantes externes à la famille dans les co-successions en fratrie ». Management international, Eté, 18 (4), 151-163.
Cisneros L., Deschamps B. (2014), « Comment transmettre l’entreprise familiale à plusieurs enfants ? », Gestion, vol. 38, n°4 (hiver), 82-89
 

120 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

IAE' Expert

À quoi ressemblera le travail en 2030 ?

AF

Adeline FERRES

21 décembre

IAE' Expert

A l’Est, du nouveau… Quel management des talents pour l’innovation en Chine ?

FR

Françoise LE ROUX

25 octobre

1

IAE' Expert

Rendre le commerce électronique plus humain et moins marchand : une stratégie gagnante pour les consommateurs et les entreprises !

FR

Françoise LE ROUX

18 septembre

grenoble-iae-community.fr