Grenoble-iae-community
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Portrait d'un diplômé : Philippe SAUNIER-PLUMAZ

Portrait

-

03/12/2015

Bonjour Philippe Saunier-Plumaz,

Vous êtes un ancien de l’IAE de Grenoble, diplômé MSG en 1979. Après une carrière industrielle de plus de 30 ans, vous cédez l’entreprise familiale et créez début 2015 « Chemin des Indes »…

- ADIAE : Pourquoi cette création ? Comment vous en est venue l’idée ?

- Philippe Saunier-Plumaz : J’ai découvert l’Inde lors d’un voyage fabuleux avec mon épouse il y a 10 ans maintenant…
L’Inde dans toute sa complexité, plus l’amitié avec notre guide francophone Samdeep, qui connaissait à l’époque 200 mots de Français. Cela s’est d’ailleurs prolongé pour lui par une invitation à passer 5 mois chez nous à Sassenage pour suivre en ville des cours de langue et découvrir notre pays…


- ADIAE : Comment voyez vous l’Inde d’aujourd’hui ?


- Philippe Saunier-Plumaz : Un pays où on perd parfois toutes références occidentales, une culture ancestrale, un mode de vie à part, 1,3 milliard d’habitants qui parlent des langues différentes d’un état à l’autre, un pays en pleine croissance (8%) sur le plan économique : l’Inde sera une très grande puissance mondiale si elle ne l’est déjà !
 
- Mais encore ?
 
- 15% (soit près de 200 millions) des habitants ont un pouvoir d’achat supérieur au pouvoir d’achat moyen européen…
Mais le processus des décisions économiques au niveau des entreprises se déroule selon des réponses à de nombreuses « clés culturelles » difficiles  à comprendre pour un occidental : votre interlocuteur ne dira jamais « Non » mais ne fera pas forcément ; il fait d’office partie d’une caste de par sa naissance ; la famille (ascendants, descendants)  est toujours au centre de sa vie et de ses décisions ; la notion du « temps » n’est pas linéaire mais « circulaire » etc… Autant de « clés » à intégrer pour essayer de les comprendre et de travailler ensemble.
 
- Et « Chemin des Indes » ? Raison d’être de cette structure ?
 
- Nous voulons, en partenariat donc avec nos interlocuteurs indiens sur place :
  • Organiser des voyages de découvertes de 5 à 15 jours pour des chefs d’entreprises ou cadres décideurs français : visites d’entreprises, mais aussi repas chez l’habitant, visite des studios « Bolywood » (le cinéma indien et ses salles de projection « bon enfant » étant un phénomène culturel incontournable), visites de bidonvilles mais également de centres de lancements spatiaux !
  • Faire réciproquement venir des décideurs économiques indiens en France;
  • Organiser peut-être des « visio – conférences » à thèmes avec des interlocuteurs qualifiés dans le pays;
  • « Catalyser » des accords entre Universités si possible.
 
- Vous semblez tenir fortement au succès de cette nouvelle activité !
 
- Cela ne m’occupe pas à plein temps, mais c’est plus qu’un « hobby », car je voudrais que tous ces projets aboutissent ! Il y a du « business » à inventer avec nos amis indiens…

Pour plus d'informations :



 

494 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Portrait

Portrait en 4 portes de Damien Terrage, Sportif de Haut Niveau à Grenoble IAE!

FL

Françoise LE ROUX

24 octobre

Portrait

Découvrez le portrait de notre diplômée, Ornella DULELLARI, fondatrice d'EDEN GARDE

OB

Olga BATIROVA

29 juin

Portrait

Portrait de Fabienne Oviguian, diplômée du DESMA, promotion 1998, co-fondatrice de la start’up Goukitok

OB

Olga BATIROVA

04 avril