Grenoble-iae-community
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Le statut d’étudiant-entrepreneur selon Anthony Peguet

Portrait

-

27/11/2015

Le statut d’étudiant-entrepreneur mis en place en septembre 2014 attire de plus en plus de jeunes, déjà diplômés ou non, intéressés pour se lancer dans une aventure entrepreneuriale.
Cette mesure, mise en place dans le cadre du Plan d’action en faveur de l’entrepreneuriat étudiant vise à donner un cadre et des outils permettant à ces jeunes de concrétiser plus facilement leurs projets.
 
C’est le cas d’Anthony Peguet, co-fondateur de Flyerz et étudiant à l’IAE en entrepreneuriat, innovation et technologie lors de la promotion 2012 - 2014 qui nous a livré ses impressions après 10 mois de labellisation.
 
Le projet d’Anthony et de Marin Dauriat, son associé, est le développement d’une application mobile qui permet de trouver et de filtrer tous les lieux et évènements proches selon ses envies et ses goûts. Les utilisateurs peuvent aussi créer des évènements entre eux. Cette application gratuite, Flyerz, est disponible à Grenoble pour l’instant (*). D’autres villes s’y ajouteront rapidement.
 
Premier point fort de ce statut pour lui : donner une légitimité à son projet d’application mobile.
« Lorsque l’on termine ses études et que l’on souhaite se lancer dans un projet entrepreneurial, avoir un cadre et une validation de son projet par un comité d’experts permet de gagner en légitimité. Même si j’ai le soutien de ma famille, cela permet de montrer qu’on ne se lance pas la tête baissée et que notre projet semble viable. C’est aussi un plus lorsque l’on souhaite voir des organismes de financement ».
 
Un autre point qui l’a poussé à demander le statut : la possibilité de bénéficier de l’avis et du soutien de deux tuteurs, un enseignant et un entrepreneur dans son cas. « Lorsque l’on a la « tête dans le guidon », avoir un avis extérieur est toujours très bénéfique, d’autant plus quand les tuteurs savent de quoi ils parlent. Nous avons régulièrement fait des points d’avancement avec eux et cela pousse à une certaine rigueur : notre démarche doit être structurée et réaliste car on doit pouvoir expliquer chaque décision de façon précise ».
 
Le statut permet également de créer certaines synergies entre étudiant-entrepreneurs, qui peuvent se rencontrer dans un espace de co-working ou lors de rassemblements au cours de l’année.
« Être en contact avec d’autres étudiants-entrepreneurs est intéressant car on peut s’échanger des contacts et des conseils. Certains étudiants-entrepreneurs ont d’ailleurs des projets avec lesquels nous pourrions collaborer à l’avenir ».
 
En résumé, l’expérience s’est avérée « très positive » et Anthony va même bénéficier du statut d’étudiant-entrepreneur pour une nouvelle année universitaire.


                  
 

284 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Portrait

Portrait en 4 portes de Damien Terrage, Sportif de Haut Niveau à Grenoble IAE!

FL

Françoise LE ROUX

24 octobre

Portrait

Découvrez le portrait de notre diplômée, Ornella DULELLARI, fondatrice d'EDEN GARDE

OB

Olga BATIROVA

29 juin

Portrait

Portrait de Fabienne Oviguian, diplômée du DESMA, promotion 1998, co-fondatrice de la start’up Goukitok

OB

Olga BATIROVA

04 avril